Dépendance physique

Quelle que soit la raison de l’entrée en dépendance physique, il est nécessaire de mettre en place des solutions pour faciliter le maintien à domicile.


fotolia_59157696-230x157

Ce que je propose

  • Faciliter le maintien à domicile
  • Définir et mettre en place des solutions
  • Mettre en œuvre les montages financiers et matériels
  • Vous mettre en relation avec les artisans et assurer le suivi de l’exécution des travaux
  • Connaissance des nouveautés technologiques


Les points forts de ma méthode

  • Accompagnement de vos parents dans toutes ces démarches
  • Rapidité de mise en œuvre
  • Réactivité et suivi précis des dossiers


Me contacter

Bien que la première raison d’entrée en dépendance physique soit la chute,

les circonstances de dépendance physique et psychique,  peuvent-être :

Brutales, suite à un évènement très particulier, tel que :

  • l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC),
  • l’accident de la vie quotidienne,
  • l’accident de la route ….

Consécutives à l’évolution des maladies telles que :

  • la maladie d’Alzheimer,
  • la maladie de Parkinson,
  • une pathologie invalidante :
    • la sclérose en plaques,
    • la spondylarthrite ankylosante,
    • les infections respiratoires . . .
  • les polypathologies . . .

La dépendance physique nécessite non seulement un aménagement de l’habitat, mais aussi le recours à différents moyens techniques pour faciliter et sécuriser la vie quotidienne au domicile. Les moyens développés et existants pour favoriser le maintien à domicile des personnes invalides, dépendantes sont de plus en plus nombreux. Ils permettent de retarder, plus confortablement, l’entrée éventuelle, en établissement spécialisé.
Pour connaitre l’offre existante, vous avez besoin de temps pour pouvoir la proposer à vos proches.

... Lire la suite

Les évolutions technologiques

Elles sont nombreuses pour améliorer la vie quotidienne des personnes invalides pour, notamment :

  • se nourrir
  • faire sa toilette, s’habiller
  • se déplacer
  • maintenir une vie sociale etc . . .

Pour vous aider à les découvrir, je peux vous informer de ces évolutions que je découvre lors des différents salons.

Votre proche vit en couple ou pas

La dépendance physique ne s’appréhende pas de la même manière si votre parent, devenant de plus en plus dépendant, vit seul ou pas.

Dans l’hypothèse d’une vie de couple, devant l’invalidité, la recherche de solutions pour le maintien à domicile est d’autant plus à privilégier.

Je peux donc vous aider à mettre en place tous les moyens humains, matériels et techniques pour rendre le quotidien acceptable.

Ces situations sont génératrices de montages financiers importants avec la MDPH, Maison Départementale des Personnes Handicapées ou les Conseils Généraux pour une prise en charge totale ou partielle des dépenses générées.

La dépendance physique consécutive à une chute

En effet, la chute fait entrer dans la dépendance, voire la très grande dépendance avec, parfois, une atteinte des fonctions cognitives. La chute est la première cause de décès des personnes âgées.

Une chute dans l’année est à prendre en compte, très sérieusement, pour le vieillissement de votre parent à son domicile. Dès la première chute, il est important de réagir rapidement pour aménager l’environnement afin de limiter les situations à risques.

Il est à noter qu’il est impossible de tout sécuriser : le risque zéro n’existe pas, mais peu de choses suffisent pour éviter les accidents prévisibles.

Vous pouvez ainsi, nettement, améliorer le confort de vie de votre proche invalide et réduire bon nombre de risques de chute avec peu d’investissements et du bon sens.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Chroniques de Françoise Mazire-Grenier sur RCF – TechSap Ouest - 21 mars 2019

    […] La Dépendance physique […]